Les Cyranos 2024 : les lauréats

Découvrez les lauréats de la deuxième cérémonie des Cyranos, qui s'est déroulée le 29 janvier 2024 et qui récompense les spectacles de théâtre jouant dans les salles de moins de 200 places.

Après une première édition en 2023 Café de la Gare, la deuxième cérémonie des Cyranos a eu lieu le lundi 29 janvier 2024 au Théâtre Les Enfants du Paradis. L'événement, présidé par Les Jumelles Anne et Sophie, était organisé par l'association du même nom qui a vocation à accueillir les salles de spectacle de moins de 200 places, mais aussi les compagnies de théâtre et sociétés de production indépendantes jouant dans ces salles.

La cérémonie était aussi l'occasion de présenter les artistes des différentes régions de France que les jurés ont mis à l'honneur durant cette deuxième saison en les désignant comme finalistes.

Le palmarès des Cyranos 2024 (pour l'année 2023)

1er Grand Prix des Cyranos : Marie Tudor, de Victor Hugo, adaptation et mise en scène Pascal Faber

Meilleur spectacle tout public : Le Complexe de la fougère, de Sophie Bonneau, mise en scène Thierry Garençon

Meilleur spectacle musical : Paris-Varsovie : Le Cabaret musical, par Ewunia et Yves Dupuis

Meilleur spectacle d'humour : Détenus à tout prix, de et avec Thomas Giraud et Valérian Moutawe, mise en scène Lucie Cottard et Mehdi Benyahia

Meilleur seul en scène : Lettre d'une inconnue, de Stefan Zweig, mis en scène par William Mesguich, adapté et interprété par Betty Pelissou

Meilleur spectacle jeune public : Le Petit Prince, d'Antoine de Saint-Exupéry, mise en scène Florence Fouéré

Meilleure comédienne dans un premier rôle : Marie De Oliveira dans Femme non rééducable

Meilleur comédien dans un premier rôle : Laurent Masclès dans Femme non rééducable

Meilleur comédienne dans un second rôle : Juliette Behar dans Marie Tudor

Meilleur comédien dans un second rôle : Nicolas Delie dans Comment je suis devenu stupide

Meilleur auteur vivant : Stefano Massini pour Femme non rééducable

Meilleure mise en scène : Laurent Masclès pour Femme non rééducable

Meilleure scénographie : Kévin Goret et Igor Verdy pour La Machine à remonter le rock

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Adapté pour la première fois en France, Le Cercle des Poètes disparus s’installe au Théâtre Antoine, avec des jeunes comédiens inspirés et Stéphane Freiss en professeur iconoclaste. Une ode à la liberté qui bouleverse et fait du bien.

Dans une remarquable mise en scène de Géraldine Martineau, Élodie Navarre crée la première version française de Prima Facie, de Suzie Miller. Uppercut au foie pour la culture du viol !

Alexis Michalik se fait plus « politique » avec Passeport, sa nouvelle création au Théâtre de la Renaissance, autour du sort des migrants. Il livre un conte humaniste, à la mise en scène énergique.

Emmanuelle Bercot et Thomas Blanchard interprètent avec verve la dernière pièce de Dennis Kelly, qui dissèque avec maestria les affres du couple moderne. Humour noir, rire jaune mais vie en rose !

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.