Information concernant la réouverture des lieux culturels et la publication de L'Officiel des spectacles • • •
Angel Heart, aux portes de l

Angel Heart

Fantastique / Science-Fiction 1h53 Réédition

Nationalité : Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni
Genre : Thriller fantastique
Réalisateur : Alan Parker
Techniciens : Alan Parker (Scénariste) , Trevor Jones (Compositeur) , Michael Seresin (Directeur artistique) , William Hjortsberg (Scenario original)
Durée : 1h53
Distributeur : Gaumont
Date de sortie : 18/09/2019
Année de réalisation : 1987
Année de sortie : 1987
Date de mise en salle : 08/04/1987

Galerie : photos & vidéos

New York, 1955. Harry Angel, un détective privé, trouve enfin un client en la personne du très énigmatique Louis Cyphre. Celui-ci le charge de retrouver un certain Johnny Favorite, un chanteur qu'il a sous contrat et dont il est sans nouvelles après la guerre dont il est revenu gravement choqué, défiguré et amnésique. Angel s'aperçoit rapidement qu'il ne s'agit pas d'une enquête ordinaire. De vieilles coupures de journaux l'entraînent à Harlem, à Coney Island puis dans une clinique isolée où Johnny Favorite a passé les dernières années. Son interlocuteur, le docteur Fowler, refuse de lui parler. Angel insiste. Mais entretemps, Fowler a cessé de vivre, tué d'une balle dans la tête.

Angel Heart est une libre adaptation du roman de William Hjortsberg, Le Sabbat dans Central Park. Tourné entre New York et La Nouvelle-Orléans, le film a valu à Lisa Bonet le prix de la meilleure actrice aux Young Artist Awards en 1988. Marlon Brando fut un temps pressenti dans le rôle de Louis Cyphre, finalement dévolu à Robert De Niro.

1 avis sur Angel Heart

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Avis publié par Maria Valeria le 19 septembre 2019

Belle surprise que cette reprise du film d'Alan Parker, réalisateur inclassable et inlassable (Bugsy Malone, The Commitments, Birdy, The Wall) souvent sous-estimé. A l'époque la confrontation De Niro-Mickey Rourke fit des étincelles : le premier peinait à revenir sur le grand écran (il remplacera Brando pour le bonheur et l'effroi du spectateur); le deuxième était le meilleur acteur de son hélas trop briève mais marquante carrière. En détective assomé, Rourke vagabonde, enquête, séduit et se fait ensorceler. Sa performance somnambule crève l'écran, moite et fiévreux de la musique de Trevor Howard. Le diable au corps.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !