Hommes, femmes : Mode d'emploi

De Claude Lelouch
Cinémas

Réalisation : Claude Lelouch
Principaux artistes : Bernard Tapie, Fabrice Luchini, Alessandra Martines, Pierre Arditi
Genre : Comédie
Nationalité : France
Durée : 2h02
Date de sortie : 28 août 1996
Distributeur : UFD

Présentation

Il s'agit de l'histoire de deux hommes que rien ne prédisposait à se rencontrer. Benoît Blanc a tout et en veut davantage. Fabio Lini possède peu et y tient beaucoup. Pour ces raisons divergentes, ils sont habités l'un et l'autre par une même angoisse. Pour Benoît, joueur-né, l'amour, l'amitié, l'argent ne lui suffisent plus. Fabio, s'étant impliqué dans la police alors qu'il rêve de devenir acteur, s'interroge : de quoi demain sera-t-il fait ? Leurs destins se croisent chez un médecin où les a conduits cette anxiété. Leurs conceptions sur l'amour différent également : selon Benoît, les chaînes de l'amour ne sont jamais aussi fortes que lorsqu'elles sont en "or ; Fabio, en revanche, ne croit" qu'en la passion à l'état pur. Ainsi va se forger, en dépit de ces contradictions profondes, un de ces étranges couples d'amis, mal assortis et cependant inséparables, comme on en croise au cinéma et même dans la vie.

Trente-cinquième film de Claude Lelouch depuis la fin des années 50, Hommes, femmes : mode d'emploi offre d'emblée (est-il besoin de le souligner ?) un atout majeur pour attiser la curiosité : la participation dans l'un des deux rôles principaux de Bernard Tapie à l'époque la plus tourmentée de sa vie. Autre pari : la rencontre de Bernard Tapie avec l'autre "phénomène" qu'est, dans le domaine du spectacle, Fabrice Luchini. Bref, à coup sûr, un des films-événements de la rentrée !

Casting

Derniers avis

Il n'y a pas encore d'avis sur Hommes, femmes : Mode d'emploi !
Donner mon avis sur Hommes, femmes : Mode d'emploi

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux