Le Goût des merveilles

De Éric Besnard
Cinémas

Réalisation : Éric Besnard
Principaux artistes : Virginie Efira, Benjamin Lavernhe, Lucie Fagedet, Léo Lorléac'h
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : France
Durée : 1h41
Date de sortie : 16 décembre 2015

Présentation

Depuis la mort de son mari, Louise élève seule ses deux enfants adolescents, Emma et Félix, en pleine Drôme provençale. Elle a hérité de l'exploitation agricole de son époux, des hectares de poiriers qu'elle gère avec difficulté, et doit parfois faire face à l'hostilité des gens. Un soir, sur la route, elle renverse un homme, Pierre. Elle décide de le ramener chez elle pour le soigner. Mais l'inconnu a un comportement singulier, avec notamment une capacité d'émerveillement qui étonne Louise. Tous deux enfermés dans ce qui ressemble à une bulle, ils apprennent à s'apprivoiser. Peu à peu, au contact de Pierre, Louise reprend goût à la vie.

Après Caprice (2014), 20 ans d’écart (2013) ou encore Une famille à louer (2015), la comédienne belge Virginie Efira, ancienne animatrice de télévision, renoue avec le genre de la comédie sentimentale, aux côtés de Benjamin Lavernhe. L’acteur, sociétaire de la Comédie-Française, y interprète un jeune homme atteint du syndrome d’Asperger. Un personnage hypersensible dont l’originalité repose, selon le réalisateur, sur la franchise et l’honnêteté totales qui le caractérisent.

Casting

Derniers avis

Avis publié par McVities le 28 décembre 2015

La bande annonce, qui pouvait faire craindre un Rain-Man français incongru, ne rend pas justice à ce film pas si cucul. Mieux vaut ne pas chercher la crédibilité dans ce récit d'une famille aux abois (mais dont la maison ferait pâlir d'envie les lecteurs d'Art & Décoration), avec l'incontournable belle veuve blonde courageuse agricultrice bio et pas frivole qui vend de belles poires... en même temps que des abricots (peut être une faille dans le temps?). Le rôle du jeune homme "Asperger" n'aurait il pas pu/dû échoir à un acteur réellement atteint d'autisme? Sinon, belles images de la Drôme et jolie paire de fesses entrevues un court instant apportent une touche sympa à ce film assez "feelgood movie".

1 avis sur Le Goût des merveilles

Avis publié par McVities le 28 décembre 2015

La bande annonce, qui pouvait faire craindre un Rain-Man français incongru, ne rend pas justice à ce film pas si cucul. Mieux vaut ne pas chercher la crédibilité dans ce récit d'une famille aux abois (mais dont la maison ferait pâlir d'envie les lecteurs d'Art & Décoration), avec l'incontournable belle veuve blonde courageuse agricultrice bio et pas frivole qui vend de belles poires... en même temps que des abricots (peut être une faille dans le temps?). Le rôle du jeune homme "Asperger" n'aurait il pas pu/dû échoir à un acteur réellement atteint d'autisme? Sinon, belles images de la Drôme et jolie paire de fesses entrevues un court instant apportent une touche sympa à ce film assez "feelgood movie".

Donner mon avis sur Le Goût des merveilles

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux