Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Omar m
Drame 1h20 Avant-première

Nationalité : France
Genre : Drame/Policier
Réalisateur : Roschdy Zem
Techniciens : Omar Raddad (Scénariste) , Roschdy Zem (Scénariste) , Alexandre Azaria (Compositeur) , Jérôme Alméras (Directeur artistique) , Olivier Gorce (Scénariste) , Jean-Marie Rouart (Scénariste) , Rachid Bouchareb (Scénariste) , Sylvie Lotiron (Scénariste) , Olivier Lorelle (Scénariste)
Durée : 1h20
Distributeur : Mars Dist.
Date de sortie : 22/06/2011

Galerie : photos & vidéos

Le 24 juin 1991, une veuve est retrouvée sans vie dans la chaufferie de sa villa. Avant de mourir, Ghislaine Marchal aurait désigné son assassin : « Omar m’a tuer ». La victime a écrit cette phrase avec son propre sang, sur les murs de la pièce où elle s’est enfermée pour échapper à son bourreau. L’inculpation d’Omar Raddad, le jardinier de Madame Marchal, est précipitée par cette inscription morbide. De nationalité marocaine, l’accusé ne maîtrise pas la langue française et se voit dépassé par les événements.

Figurant parmi les plus médiatisées des années 1990, l’affaire Omar Raddad rassemble plusieurs éléments polémiques. Pendant le procès, l’avocat de la défense semble à la fois vigoureux et inefficace ; le juge, de son côté, paraît à la limite de l’intransigeance et du racisme. Dès le départ, les doutes concernant la culpabilité de Monsieur Raddad sont nombreux, car le dossier recèle plusieurs irrégularités. Dans ce deuxième long métrage de Roschdy Zem, il s’agit donc de comprendre comment l’accusé s'est trouvé happé par l’engrenage juridique et médiatique.

Soyez le premier à rédiger un avis sur Omar m'a tuer !

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !