L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •
Qu

Qu'un sang impur...

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris
Guerre 1h49

Nationalité : France
Genre : Guerre
Réalisateur : Abdel Raouf Dafri
Techniciens : Abdel Raouf Dafri (Scénariste)
Durée : 1h49
Date de sortie : 22/01/2020
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2020
Date de mise en salle : 22/01/2020

Galerie

Description

Pendant la guerre d'Algérie, le colonel Paul Andreas Breitner, un ancien combattant des commandos d’élite du Nord-Vietnam, doit traverser les Aurès, région montagneuse dans l’est algérien, bastion des combattants indépendantistes, à la recherche de son ami, le colonel Simon Delignières, porté disparu. Cet homme, violent et perturbé par son passage en Indochine, doit rejoindre un groupe hétéroclite pour mener à bien cette mission suicide.

Qu’un sang impur est le premier film d’Abdel Raouf Dafri en tant que réalisateur. Il a scénarisé, entre autres, les deux volets de Mesrine de Jean-François Richet et la série Braquo, et a inspiré l’idée d’Un prophète de Jacques Audiard. Guerre d’Algérie et identité française sont au cœur du film : « Je suis entré dans le monde du cinéma avec pour principal objectif de parler un jour de la guerre d’Algérie » et pour interroger « à la fois la mémoire et la conscience des Algériens et des Français » explique le cinéaste.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Nadia le 13 février 2020

Ce film est certes violent mais il montre un équilibre humain entre les deux opposants de la guerre d'Algérie. Les personnages sont ciselés, complexes. Tous sont déchirés par la guerre. C'est un très bon film.
Le scandale réside chez les grands distributeurs qui ont le pouvoir de rendre visible ou invisible un film. AUCUN UGC NI PATHÉ ne montre ce film. Une honte. Seuls quelques cinéma de banlieue le porte à l'affiche. Voir se film c'est aussi dire notre volonté de refuser la censure.

Publié par Mazzuchelli François le 23 janvier 2020

Ce film n'est pas programmé dans le 95 ni le 78 pourquoi ?
En tant que ancien d'Algérie je ne voudrai pas avoir à penser à une certaine "censure".

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !