Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Sherlock Holmes

Sherlock Holmes

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Aventure
Réalisateur : Guy Ritchie
Techniciens : Michael Robert Johnson (Scénariste) , Lionel Wigram (Scénariste) , Hans Zimmer (Compositeur) , Sarah Greenwood (Chef décorateur) , Philippe Rousselot (Directeur artistique) , Michael Robert Johnson (Scénariste) , Anthony Peckham (Scénariste) , Arthur Conan Doyle (Scénariste) , Simon Kinberg (Scénariste)
Durée : 2h08
Distributeur : Warner Bros. Pictures France
Date de sortie : 03/02/2010

Galerie : photos & vidéos

Lorsque Holmes ne travaille pas, il déprime et se détruit physiquement, jusqu'à mettre sa vie en danger avec des expériences menées sans protection dans l’appartement qu’il partage avec Watson. Celui-ci en a assez et souhaite déménager pour épouser sa fiancée. Holmes est jaloux et se comporte comme un enfant gâté. Heureusement, une nouvelle affaire vient le soustraire à ses états d’âme. Un dangereux criminel pratique des rituels sanglants aux quatre coins de Londres. Il s’agit de Lord Blackwood, capturé, pendu et déclaré mort par Watson lui-même. Avant de mourir, cet adepte de magie noire, avait annoncé qu’il ressusciterait et se vengerait. Et c’est ce qui semble se produire : bel et bien vivant, il a mis au point un plan terrible et macabre. Mais aucune énigme ne résiste au grand Sherlock...

Qui ne connaît pas Sherlock Holmes, l’homme aux maintes énigmes brillamment résolues avec l’aide de son acolyte et complice John Watson ? Celui de Guy Ritchie est d’un tout autre genre. Ici, pas de chapeau impeccable, de moustache brillantinée et d’ « élémentaire, mon cher Watson ». Le réalisateur s’attache, dit-il, à restituer au célèbre personnage sa vraie dimension et à le débarrasser de la caricature. Robert Downey Jr., facétieux et ambigu, campe un personnage sombre qui expérimente des substances qui le mettent dans un état paradoxal. C’est d’ailleurs le décor de la maison de Sirius Black dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix qui a été utilisé. Les scènes d’action apparaissent nombreuses et très corsées, et les effets spéciaux utilisés à gogo. Un univers hybride, entre James Bond, Da Vinci code et Oliver Twist.

Soyez le premier à rédiger un avis sur Sherlock Holmes !

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !