En application des directives gouvernementales, tous les lieux culturels sont fermés jusqu’à nouvel ordre • • •

Le Système Ribadier

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre des Bouffes Parisiens
4 rue Monsigny - 75002 Paris 2e
Métro : Quatre-Septembre (3)

Comédie Pièces de théâtre 20-79,5 € RÉSERVATION

Genre : Comédie
Sous-rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 22 janvier 2020
Date de fin : 13 mars 2020
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

Apprenant que son premier mari qu’elle aimait aveuglément l’avait déshonorée par 365 fois en huit ans de mariage, Angèle, sa veuve, est aujourd’hui sur ses gardes. Et c'est son nouvel époux, Ribadier qui subit chaque jour sa suspicion et sa rancœur. Mais Ribadier a un secret : il a un système infaillible pour sortir discrètement toutes les nuits de la maison et échapper à la surveillance de sa femme. L’arrivée impromptue de Thommereux, ami du couple revenu d'un long exil à Batavia, vient perturber cette savante organisation.

Le Système Ribadier a été présenté pour la première fois à Paris le 30 novembre 1892 sur la scène du théâtre du Palais-Royal. Ladislas Chollat met en scène la pièce culte de Feydeau avec un casting quatre étoiles : Patrick Chesnais, Pierre-François Martin-Laval et Valérie Karsenti, qui forment ce triangle amoureux délirant.

Zoom

Au cœur de Paris, au Théâtre des Bouffes Parisiens, Valérie Karsenti, Pierre-François Martin-Laval et Patrick Chesnais se livrent à une joyeuse guerre des sexes dans Le Système Ribadier écrit par le féroce Georges Feydeau et mis en scène par Ladislas Chollat.

L’infidélité, voilà la grande affaire de Georges Feydeau et le thème central de son Système Ribadier. Angèle (Valérie Karsenti) soupçonne son mari, Ribadier (Pierre-François Martin-Laval), de la tromper. Elle se méfie car son précédent et défunt époux, Robineau, l’a trompée « 365 fois en 8 ans de mariage » ! Angèle a bien raison de le surveiller car Ribadier est un fieffé coquin et plus malin que son prédécesseur. Si Robineau notait toutes ses ruses dans un carnet qu’Angèle a fini par récupérer, Ribadier a un système bien à lui, « scientifique », pour duper sa femme. L’arrivée de Thommereux (Patrick Chesnais), un ami revenu d’un long exil à Batavia et épris d’Angèle, pourrait bien mettre à mal son stratagème.

Une société hypocrite

Le metteur en scène Ladislas Chollat parvient à faire sien le regard moqueur de Feydeau sur ses contemporains. Pour ces bourgeois avides (le négociant en vin cocu Savinet, incarné par Benoît Tachoires) et sûrs de leur pouvoir, le mariage est une prison et ils se font un principe de trahir leur femme. La pièce garde une belle vivacité, entre quiproquos, langue fielleuse et dialogues d’une redoutable intelligence. Pas de portes qui claquent mais le rythme - si cher à Feydeau - ne faiblit que rarement. Les acteurs évoluent dans un décor très réussi. Nous sommes dans un appartement stylisé, en arc de cercle - comme déformé -, où l’on devine des Lys et une voûte très Belle Époque. Une construction évolutive et assez bluffante quand le fameux système se met en place.

Un trio burlesque

Les portes un peu obliques participent à la mécanique du rire (les comédiens, obligés de pencher leur tête à chaque passage). Sur scène, les artistes s’emparent du texte avec jubilation et en puisent toute la drôlerie. Pierre-François Martin-Laval campe un Ribadier lâche et clownesque. Patrick Chesnais, en amoureux transi, est aussi drôle que touchant. Et il y a la tornade et l’irrésistible Valérie Karsenti, qui fait d’Angèle - jalouse à raison - une femme vive et intelligente. Un trio parfait pour un vaudeville féroce et très actuel.

Théâtre des Bouffes Parisiens

Adresse : 4 rue Monsigny 75002 Paris 2e
Métro : Quatre-Septembre (3)
Réservation : 01.42.96.92.42 11h-19h, sf dim 18h
Site web : www.bouffesparisiens.com

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Choix de la rédaction le 18 février 2020

Un trio parfait pour un vaudeville féroce et très actuel.

Publié par Alain le 2 février 2020

Pièce poussiéreuse, ça hurle, le jeu des acteurs n’est pas fameux.
Je m’attendais à mieux... Feydeau n’est pas pour moi, j’en suis persuadé.

Principaux artistes

Patrick Chesnais

Naissance à La Garenne-Colombes, Hauts-de-Seine le 18 mars 1947 (73 ans).
Au théâtre, on a pu voir Patrick Chesnais dans Tant qu'il y a de l'amour (Théâtre du Casino) en 2019, Tu te souviendras de moi (Théâtre de Paris) en 2018 ou encore Honneur à notre élue (Théâtre du Rond-Point) en 2017.
Au cinéma, Patrick Chesnais a interprété Vigo dans Damien veut changer le monde en 2019, interprété Jules dans Mon bébé en 2019 ou encore joué dans Demi-soeurs en 2018.

Pierre-François Martin-Laval

Naissance à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 25 juin 1968 (51 ans).
Au théâtre, on a pu voir Pierre-François Martin-Laval dans Airnadette, la comédie musiculte (Le Trianon) en 2016 ou encore La Station Champbaudet (Théâtre Marigny) en 2013.
Au cinéma, Pierre-François Martin-Laval a réalisé, écrit Fahim en 2019, réalisé, écrit, interprété Prunelle dans Gaston Lagaffe en 2018 ou encore interprété Marc dans Les Affamés en 2018.

Ladislas Chollat

Au théâtre, on a pu voir Ladislas Chollat dans Le Mariage de Figaro (Théâtre Antoine) en 2021, La Souricière (La Pépinière Théâtre) en 2020 ou encore Check-up (Le Théâtre Libre) en 2020.
Au cinéma, Ladislas Chollat a réalisé, écrit Let’s Dance en 2019.

Valérie Karsenti

Naissance à Pantin (Seine-Saint-Denis) le 26 août 1968 (51 ans).
Au théâtre, on a pu voir Valérie Karsenti dans Les Inséparables (Théâtre Hébertot) en 2018, Home (Théâtre de l'Œuvre) en 2015 ou encore Chambre froide (La Pépinière Théâtre) en 2014.
Au cinéma, Valérie Karsenti a interprété Catherine Beressi dans Le Poulain en 2018, interprété Célestine dans L'École buissonnière en 2017 ou encore interprété Corinne dans Ma famille t'adore déjà en 2016.

Emmanuel Vérité

Au théâtre, on a pu voir Emmanuel Vérité dans Broken (Théâtre de la Reine Blanche) en 2020, Tout Dostoïevski (Théâtre de la Cité Internationale) en 2019 ou encore La Bonne Nouvelle (Théâtre de la Commune) en 2017.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...