En application des directives gouvernementales, la plupart des lieux culturels sont fermés (plus d'informations) • • •

Racine par la racine

(9 votes et 9 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre L'Essaïon
6 rue Pierre-au-Lard - 75004 Paris 4e
Métro : Hôtel de Ville (1/11)

Comédie Pièces de théâtre 16,5-28,5 € -42% RÉSERVATION

Distribution : De et mise en scène Serge Bourhis

Autres artistes : Avec en alternance Océane Rucinski, Serge Bourhis, Aude Lanciaux, Vincent Remoissenet, Alice Bié, Alexandre Laval, Camille Lecointre, Vincent Remoissenet
Genre : Comédie
Sous-rubrique : Pièces de théâtre

Événement suspendu ou reporté

Description

Racine, revu et sévèrement corrigé : dix savoureuses recettes pour décaper un classique ! (1h10)

Après leur grand succès au festival off d'Avignon, les Alexandrins Anonymes vous convient à une cure radicale. Les 11 tragédies de Jean Racine telles que vous ne les avez jamais vues. Un parcours iconoclaste, humoristique et décapant à travers toute l'œuvre du grand tragédien. Pour spectateur aguerri ou néophyte.

9 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Joce San le 31 octobre 2019

"Séculariser" Racine pour lui rendre hommage en l'offrant au grand public sans démagogie : une gageure réussie avec maestria. Les comédien(ne)s sont excellent(e)s : tour à tour, ils sont capables de susciter avec fluidité rire et émerveillement du public. 10 tableaux, convoquant presque tous les genres du spectacle, débordant d'inventivité et de fougue pour résumer les 11 tragédies de Racine ! L'acmé : la scène entre Phèdre, au bord du gouffre, interprétée avec une vibrante sensibilité et Oenone, personnage incarnant le principe de réalité, joué aussi magistralement. Il est urgent de faire venir les jeunes à ce spectacle érudit, spirituel mais jovial ! (spectacle vu deux fois !)

Publié par Joce San le 8 septembre 2019

Youpi !!! Ce spectacle plein d'inventivité reprend le 11 septembre 2019 pour ceux qui seraient passés à côté ou rêveraient, comme nous, à juste titre, de le savourer encore. Un spectacle d'équilibriste puisque les 11 tragédies de Racine sont déclinées en 10 tableaux relevant de différents genres du spectacle vivant...et ne dure que 75 minutes. Mais aussi parce que la fantaisie du texte de Serge Bourhis, souvent hilarant, n'a, semble-t-il, qu'une ambition : magnifier les alexandrins de Racine sans les dénaturer.
Ces extraits de Racine sont joués avec beaucoup de naturel et de beauté par des comédiens formidables, qui excellent dans l'art de passer d'un registre à l'autre.
Bien que sans décor dans cette petite salle, la mise en scène, le jeu des comédiens et le florilège musical varié qui les accompagne, nous transportent à un rythme endiablé chez Bérénice, Phèdre, Britannicus, Andromaque... et aussi ici et maintenant.
Ivres de ce cocktail racinien bien dosé, "accros" devenus, nous n'aspirons qu'à une chose : (re)lire Racine, ce très grand poète du XVIIe siècle.

Publié par Kiki29 le 29 juillet 2019

Une pièce truculante !
Passant à Paris ,ma soeur, ...passeur de culture,m'avait conseillé de venir voir cette pièce. Quelle belle surprise hier ! Dans cette courte pièce tragi-comique,la tragédie n'a rien perdu de son charme, ni la comédie de son éclat (pour récrire un vers d'un autre poète), tjrs des alexandrins qui étincellent sous cette voûte de couleur ambrée. Ceux superbes de Racine et ceux très cocasses mais subtiles de Serge Bourhis également metteur en scène.Une mise en abyme orchestrée d'une manière très dynamique et jouée par des comédiens très talentueux. Et on rit beaucoup !

Publié par JK le 19 juillet 2019

Bonne nouvelle : ce spectacle plein d'inventivité reprend le 11 septembre 2019 pour ceux qui l'auraient loupé ou souhaiteraient s'en délecter encore.
Même Victor Hugo qui préférait Shakespeare à Racine, puisque le premier avait le génie de conjuguer le grotesque avec le sublime, se serait réconcilié avec Racine dans cette comédie tragique. Le texte loufoque, écrit par le metteur en scène et également comédien imposant dans la pièce, parvient avec virtuosité à magnifier les alexandrins célèbres ou non du grand poète tout en suscitant le rire du public, jeune ou moins jeune. Avec pour seul décor la pierre ocre dorée de cette cave voûtée médiévale, la mise en scène fougueuse et le jeu des comédiens sont remarquables.

Publié par M Florent le 11 juillet 2019

Dimanche dernier agréable dans cet endroit où il faisait frais : c'était surtout l'intérêt. Quelques moments rigolos, des jeunes comédiens dynamiques avec musique pas trop mal, il faut bien l'admettre mais pas envie de lire Racine en sortant. Le pauvre est réduit en bouilli dans un texte qui n'incite pas à lire le bouquin en vente à la sortie. Costumes de spectacle de centre aéré pour ados. On ne comprend pas l'engouement qu'a suscité cette pièce sympa mais sans plus. A croire, que plus ça va, plus les spectateurs ne veulent pas se prendre la tête

Publié par Joce San le 9 juin 2019

Aux beaux jours, allez déguster un pasti...che de Racine des plus délicieux dans cette cave voûtée
Dans cette caverne magique qu'est le théâtre Essaïon, un moment de théâtre savoureux : un hommage dépoussiéré et décontracté à Racine, tour à tour humoristique et sublime. Des comédiens hors du commun qui traversent avec virtuosité tous les registres. Les 11 tragédies brossées, décapées et découpées finement, je veux dire spirituellement, pour en faire briller la substantifique racine. Un texte ciselé mais gourmand écrit par le metteur en scène et comédien, drôle et magnifique, Serge Bourhis qui déborde d'imagination : un pastiche qui donne envie de rejoindre, en lisant, le grand Jean, la confrérie des "Alexandrins anonymes".

Publié par Roxane le 19 avril 2019

Courez-y vite ! Rare moment de théâtre où Racine est mis en en abîme avec une respectueuse loufoquerie. Quelle prouesse !

Publié par Joce San le 7 avril 2019

Une partition éblouissante à la fois drôle, didactique et émouvante en 11 tableaux - les 11 tragédies de Racine-. Elle est orchestrée par un metteur en scène virtuose et jouée par un des comédiens exceptionnels.
Un texte très drôle écrit par le metteur en scène, lui-même, en alexandrins à la manière d'un pastiche s'enchaînant harmonieusement avec la sublime beauté des vers raciniens.
De multiples clins d’œil amusants à différents genres cinématographiques et à l'actualité rythmés par un florilège musical judicieux. Œuvre dense mais... trop courte !

Publié par jean-louis le 15 juin 2017

Très bon spectacle tant pour le texte que pour l'interprétation.

Principaux artistes

Julie Macqueron

Au théâtre, on a pu voir Julie Macqueron dans La Peau d'Élisa (L'Auguste Théâtre) en 2019, Chères Suzannes (À la Folie Théâtre) en 2016 ou encore À mourir aux éclats (À la Folie Théâtre) en 2016.

Vincent Remoissenet

Au théâtre, on a pu voir Vincent Remoissenet dans En miettes (Théâtre de Belleville) en 2017, Les Fils de la Terre (Théâtre 13 - Seine) en 2015 ou encore Pas un kopeck ! (Théâtre Douze) en 2014.

Alberto Lombardo

Au théâtre, on a pu voir Alberto Lombardo dans Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée / Derrière la porte (Comédie Saint-Michel) en 2017, Le Songe d'une nuit d'été (Théâtre de verdure du Jardin Shakespeare) en 2017 ou encore Tuer Phèdre (À la Folie Théâtre) en 2014.

Alice Bié

Au théâtre, on a pu voir Alice Bié dans Chattologie (Comédie des Trois Bornes) en 2020, Pop Fiction (Comédie des Trois Bornes) en 2020 ou encore Mais n'te promène donc pas toute nue (Théâtre Pixel) en 2017.

Alexandre Laval

Au théâtre, on a pu voir Alexandre Laval dans Pour l'amour de Simone (Théâtre du Lucernaire) en 2017 ou encore Platonov (Théâtre de l'Épée de Bois) en 2015.

Informations tarifaires

Disponibilité : places disponibles.
Réservez à partir de 16,5 € / jusqu'à 28,5 € (prix tous frais inclus).
Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...