Ad Astra, affiche

Ad Astra

Fantastique / Science-Fiction 2h02

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Fantastique / Science-Fiction
Réalisateur : James Gray
Techniciens : Ethan Gross (Scénariste) , Max Richter (Compositeur) , Kevin Thompson (Chef décorateur) , Hoyte VanHoytema (Directeur artistique) , James Gray (Scénariste)
Durée : 2h02
Date de sortie : 18/09/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 18/09/2019

Galerie

Description

Roy McBride a choisi de marcher dans les pas de Clifford, son père, en devenant astronaute à son tour. Clifford a disparu lors d'une mission dans l'espace. Tout le monde le croit mort. Jusqu'au jour où cette certitude est remise en cause. Roy est chargé de retrouver son père, qui aurait pris une voie dangereuse pour la survie de l'humanité. En effet, Clifford ferait des choses terribles sur Neptune. Roy doit entrer en contact avec lui. Il s'engage dans un voyage périlleux, physiquement et émotionnellement, aux confins de la galaxie.

Plus de deux ans après The Lost City of Z, James Gray livre Ad Astra, présenté en compétition à la Mostra de Venise. C’est la première fois qu’il réalise un film de science-fiction : « Je suis terrifié par la SF. C'est un genre tellement délicat car il y a des éléments de fantastique impliqués. […] J'ai beaucoup d'espoir mais c'est tout à fait ambitieux ». Après plusieurs occasions qui n’ont pas abouti, Brad Pitt joue enfin sous la direction de Gray.

7 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Keledouma le 23 octobre 2019

Bonne surprise. Avertissement : Attention, film plutôt cérébral.

Publié par marie odile le 9 octobre 2019

Très déçue.

Publié par Pascal le 9 octobre 2019

Franchement très déçu de ce film, une histoire à dormir debout.

Publié par Arnaud le 30 septembre 2019

Un film magnifique. Le meilleur de James Gray. Brad Pitt est très émouvant dans le rôle du fils à la recherche de son père. Les larmes me sont venues plusieurs fois aux yeux.

Publié par sonia le 25 septembre 2019

Beau loupé, une sorte de grand bond en arrière sans sève, d'une stupéfiante immaturité.
En attendant son prochain film, les spectateurs déçus peuvent s'intéresser aux précédents films de James Gray (tous excellents).

Publié par ClaudeP75 le 24 septembre 2019

J'ai rarement vu un film avec une aussi grosse vedette aussi plein... de vides. Le scénario inconsistant ne progresse pas dans l'intrigue fumeuse : un jeune cosmonaute dans des temps futurs (incertains mais ayant réglé tous les problèmes, y compris parcourir des milliards de km en quelques jours!) part à la recherche d'un père qu'il croyait mort alors qu'il est toujours dans son astronef, seul survivant, à essayer de réparer la faute qu'il a commise. Voilà c'est tout sinon une analyse psychologique qui se limite aux yeux larmoyants de Brad Pitt qui a l'air de s'ennuyer à mourir, des images vues mille fois du spationaute dans sa combinaison (qui elle n'a pas varié depuis les années 70) flottant dans l'espace (de manière d'ailleurs invraisemblable). On s'ennuie ferme devant ce flop intégral : nous n'étions qu'une dizaines perdus ...
dans une grande salle.
Tout à fait d'accord avec ROVE.

Publié par ROVE le 19 septembre 2019

Un chef-d’œuvre de traîtrise au genre Science-Fiction.
D'une puissance affadissante à déconseiller à toute personne qui ne dispose ni de meilleures expériences du genre, ni d'une passion pour l'Espace, seuls boucliers à ce monstre d'extinction du sense of wonder.
Le seul salut serait alors de partir 7 ans au Tibet.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !