En application des directives gouvernementales, tous les lieux culturels sont fermés jusqu’à nouvel ordre • • •
Captive State, affiche

Captive State

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris
Fantastique / Science-Fiction 1h51

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Fantastique / Science-Fiction
Réalisateur : Rupert Wyatt
Techniciens : Erica Beeney (Scénariste) , Rob Simonsen (Compositeur) , Keith P Cunningham (Chef décorateur) , Alex Disenhof (Directeur artistique) , Rupert Wyatt (Scénariste)
Durée : 1h51
Date de sortie : 03/04/2019
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 03/04/2019

Galerie

Description

Depuis 10 ans, la Terre est sous la coupe d'extraterrestres. Certains ont décidé de pactiser avec l'envahisseur, d'autres refusent catégoriquement, à  l'instar du mystérieux Mulligan, qui vit à Chicago. Il arrête le jeune Gabriel et ne lui laisse pas le choix. Celui-ci doit l'aider à préparer un grand coup pour que la Terre retrouve enfin sa liberté. Avec une équipe de rebelles, Mulligan et Gabriel montent une opération visant à s'attaquer aux réseaux informatiques.

Tourné à Chicago dans l’Illinois, Captive State marque les retrouvailles entre Rupert Wyatt et John Goodman, qui avaient collaboré sur The Gambler (2015). Le réalisateur s’est inspiré de plusieurs références cinématographiques, notamment La Cité de Dieu, La Haine, et des univers de Jean-Pierre Melville et Gillo Pontecorvo. Rupert Wyatt a co-écrit le scénario avec sa compagne.

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Jack Sparrow le 5 avril 2019

Bon film !

Il s’agit d’une manipulation et je me suis fait avoir, pourtant je vois au moins 200 films et documentaires par an au cinéma et les scénarios sont presque tous les mêmes, du coup vous pouvez deviner à l’avance ce que vont dire les personnages et ce qui va se passer.

Là, j’ai compris la manipulation tardivement 40 minutes avant son déroulement, mais je n’ai pas réussi à savoir qui était la personne manipulatrice et nous le savons qu’à la fin.

Ce n’est pas un film de science-fiction, inutile de penser que vous allez voir des extraterrestres, nous ne voyons quasiment rien.

Le film parle de la Résistance à un envahisseur et de la collaboration.
C’est un film policier, psychologique, rythmé, d’action sur une immense manipulation organisée par la Résistance et cette manipulation est brillamment élaborée sur 9 à 10 ans d’occupation où chaque pion a été avancé patiemment un à un.

Le dénoument, je n’ai pas réussi à le voir venir, bravo !
Et il y a John Goodman dans l'un des rôles principaux, du méchant flic chasseur de Résistant, alors nous nous laissons tenter par ce film.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !