L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •
Cats, affiche

Cats

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris
Film musical 1h49

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Film musical
Réalisateur : Tom Hooper
Techniciens : TS Eliot (Scénariste) , Andrew Lloyd Webber (Compositeur) , Eve Stewart (Chef décorateur) , Christopher Ross (Directeur artistique) , Andrew Lloyd Webber (Scenario original) , Lee Hall (Scénariste) , Tom Hooper (Scénariste)
Durée : 1h49
Date de sortie : 25/12/2019
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 25/12/2019

Galerie

Description

Tous les chats de la tribu Jellicle se réunissent chaque année dans une décharge de la ville. Là, ils donnent un grand bal. Et Deuteronome, leur chef, finit par choisir un chat destiné à monter au paradis des animaux et à commencer une nouvelle vie. Non loin du rassemblement, Grizabella se morfond. Chatte célébrée pour son glamour pendant un moment, elle est désormais rejetée de tous.

Tom Hooper (Le Discours d’un roi, The Danish Girl) tourne une nouvelle comédie musicale sept ans après Les Misérables. Cats est la seconde adaptation cinématographique du célèbre spectacle créé par Andrew Lloyd Webber en 1978 d’après des poèmes de T. S. Eliot. Porté par un casting d’exception, le film est nommé aux Golden Globes dans la catégorie Meilleure chanson originale pour le titre « Beautiful Ghosts » interprété par Taylor Swift.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Aminata le 30 décembre 2019

Pour ma culture générale, tellement j’en ai entendu parler avec tout le truc autour de Barbra Streisand chantant la fameuse et unique chanson que nous connaissons de Cats : Memory.

Je suis allée voir Cats, comme je suis allée voir au minimum un Opéra et un Ballet, au moins pour savoir à quoi ça ressemble et ce que c’est.

Cats, c’était l’horreur ; physiquement je n’en pouvais plus, tout mon corps, mes oreilles, mon cerveau me disaient : tu dois sortir ma fille.
Et de m’autorépondre : je veux savoir de quoi il est question, un truc de 1978 que l’on présente comme l’apothéose.

La musique a très mal vieille, elle m’était d’une souffrance, tels que peuvent m'être : la techno, le rap, le Death Metal, l’accordéon, le bal musette.

Oh que non, ce n’était pas du Joe Cocker, du Tina Turner, du Dan Ar Braz pas plus que du Jonny Lang.

Je n’y ai trouvé presque qu’aucune harmonie dans la musique, une dissonance effroyable et ces voix nasillardes d’adolescente qui veulent se la jouer chanteuse aguerrie à la Broadway m’étaient tellement désagréable que mon dégoût en était physique.

La musique, j’en avais l’impression que l’on tapait sur n’importe quoi pour produire du son, un truc du genre : vas-y mon gars, on va bien arriver à produire quelque chose.

Je n’ai réellement, sans aucune exagération, strictement rien compris à l’histoire ; j’en suis tellement en colère que je n’ai même pas l’intention de faire un effort pour savoir de quoi cela parlait.

J’en suis désolée pour les fans, mais pour moi, cela m’a été d’une souffrance et une perpétuelle lutte pour ne pas sortir.

Au niveau de la technique du maquillage et des effets spéciaux, c’était géant, exceptionnel, merveilleux, mais voilà ......

Publié par Mourad le 29 décembre 2019

Mais quelle horreur !
La musique est insupportable à écouter d’une laideur sans nom, presque psychédélique.
Du synthétiseur style année 1970, c’est affreux.
Ils n’ont pas réorchestré la musique.

Les paroles sont incompréhensibles, c’est hallucinant de stupidité, du niveau de la chanson insoutenable de la Reine des neiges : « libérée, délivrée ... »
Au bout de 30 minutes, je ne faisais plus aucun effort pour comprendre les paroles, ni même lire les sous-titres.

À cela s’ajoute des voix horribles de personnes à qui l’on veut crier : « Mais tais-toi, c’est pas possible que t’appelle ça chanter ! »

Infernal ; à la limite du supportable !
Des voix dans les aigus, genre castra, tant les femmes que les hommes.

Cela a beaucoup circulé vers la sortie pendant la séance, j’étais au dernier rang près des portes, j’avais l’impression que certaines personnes se sauvaient, qu’elles prenaient la fuite.

Les deux seules personnes qui savent chanter sont les deux professionnelles de la chanson : Jennifer Hudson et Taylor Swift.

Visuellement parfait, esthétiquement splendide, c’est d’une prouesse technique hors pair, époustouflante.
Les maquillages un chef-d'oeuvre.
Les chorégraphies à la hauteur.

Je suis allé voir ce film, car c’est une comédie musicale dont j’entends parler depuis que je suis enfant, soit des années. L’élite sociale en parlait comme si c’était exceptionnel et surtout une chanson extrêmement connue, donc culturellement maintenant je sais de quoi il en retourne ; mon dieu que c’est abominable !

Apparemment un échec à 95 millions de $ ; je leur espère de quand même rentrer dans leurs frais.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !