L'Officiel des spectacles paraîtra de nouveau, en version papier, à compter du mercredi 1er septembre • • •
Chocolat, Affiche

Chocolat

Biographie 1h50 Avant-première 3D

Nationalité : France
Genre : Biographie
Réalisateur : Roschdy Zem
Techniciens : Cyril Gely (Scénariste) , Gabriel Yared (Compositeur) , Gérard Noiriel (Scenario original)
Durée : 1h50
Date de sortie : 03/02/2016

Galerie : photos & vidéos

À la fin du XIXe siècle, le clown blanc George Footit fait la rencontre de Rafael Padilla, un Noir d'origine cubaine qui joue les sauvages dans un cirque de province. En perte de vitesse, Footit décide de former un duo comique inédit avec Padilla : clown blanc autoritaire pour le premier, clown noir souffre-douleur pour le second. La formule fonctionne à merveille. Les spectateurs, de plus en plus nombreux, en raffolent. Engagé par Joseph Oller, l'un des plus grands imprésarios parisiens, le duo rencontre bientôt un immense succès populaire. Surnommé le clown Chocolat, Rafael Padilla devient alors le premier artiste noir de la scène française.

Inspiré du livre de Gérard Noiriel, Chocolat clown nègre, Cyril Gély a écrit le scénario de Chocolat qui est le 4ème film réalisé par Roschdy Zem après Mauvaise Foi, Omar m’a tuer et Bodybuilder. Roschdy Zem reprend dans ce film un de ses thèmes favoris et tout à fait d’actualité : le racisme. Omar Sy y interprète le rôle du 1er clown noir, Chocolat, tandis que James Thierrée, petit fils de Charlie Chaplin joue le rôle de Footit.

1 avis sur Chocolat

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Avis publié par McVities le 15 février 2016

Je craignais les grandiloquences, les reconstitutions un peu lourdes, les bons sentiments... mais rien de tout ça. De très bons acteurs, venus de tous horizons (les fans de Groland comme moi reconnaîtront dans la 1ère troupe de cirque le comédien qui joue à merveille notre ex président). Omar est comme d'habitude très photogénique, et sa période dandy est parfaitement illustrée par le superbe travail des costumiers. James Thierrée évoque à la fois son illustre grand père et notre regretté Thin White Duke dans la gestuelle et les attitudes sur scène. Excellent travail des maquilleurs pour Omar vieilli. Touchant, et plus subtil qu'on ne pouvait s'y attendre.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !