Saraka-Bô

De Denis Amar
Cinémas Thriller 1h25

Réalisation : Denis Amar
Principaux artistes : Richard Bohringer, Yvan Attal, Sotigui Kouyaté, Thierry Hancisse
Genre : Thriller - Policier
Nationalité : France
Durée : 1h25
Date de sortie (ou ressortie) : 22 janvier 1997
Distributeur : AFMD

Présentation

Deux jeunes filles noires viennent d'être retrouvées pendues. Elles pourraient avoir été sacrifiées selon certains rituels africains. Le commissaire Diamant enquête. Danièle Cissé, 18 ans, et son père venu du Mali, voici vingt ans, sont les premiers suspects. Pourtant, ce flic comprend que des choses lui échappent et accepte peu à peu d'être secondé par le professeur Nessim Taïeb, un ethnopsychiatre spécialiste des désordres psychologiques chez les migrants africains.

Saraka-Bô est l'adaptation du livre de Tobie Nathan, paru aux éditions Rivages. Présenté comme un polar, il n'en demeure pas moins un conte mythologique et moral où l'on retrouve l'atmosphère du thriller tout en y découvrant le travail de Tobie Nathan, ethnopsychiatre auprès des populations africaines de France.

Saraka-Bô : la distribution

Réalisation : Denis Amar

Casting : Richard Bohringer (le commissaire Diamant), Yvan Attal (le professeur Nessim Taïeb), Sotigui Kouyaté (Cissé), Thierry Hancisse (Simon), Anne Roussel (Véronique), Alex Descas (Bataille), Aïssa Maïga (Danièle), Hubert Koundé (Blanche-Neige)

Distribution technique : Denis Amar (scénario), Tobie Nathan (scénario), Jean-Claude Petit (musique), Marie Devort (scénario), Lokua Kanza (musique), Simon Michaël (scénario), Marc Guilbert (scénario)

Avant Saraka-Bô, Denis Amar a réalisé Hiver 54 en 1989, Hiver 54 : L'abbé Pierre en 1989, Ennemis intimes en 1987 et L'Addition en 1983.

La musique a été composée par Jean-Claude Petit, qui avait composé auparavant la bande son des films Messieurs les enfants en 1996, Beaumarchais, l'insolent en 1995, Désiré en 1995 et Le Hussard sur le toit en 1995.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Richard Bohringer dans Méditerranées (1996) et Le Montreur de boxe (1996) ; Yvan Attal dans Portraits chinois (1996) et Love, etc. (1996) et Sotigui Kouyaté dans La Plante humaine (1996) et Keïta ! (1995).

Derniers avis sur le film : Saraka-Bô

Il n'y a pas encore d'avis sur Saraka-Bô.
Donner mon avis sur Saraka-Bô

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.