Information suite à l'annonce du couvre-feu à Paris et en Île-de-France • • •
Voir le jour, affiche

Voir le jour

(3 votes et 3 avis)
Ajouter à mes favoris
Comédie dramatique 1h31

Nationalité : France
Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Marion Laine
Techniciens : Laura Piani (Scénariste)
Durée : 1h31
Date de sortie : 12/08/2020
Année de réalisation : 2020
Année de sortie : 2020
Date de mise en salle : 12/08/2020

Galerie : photos & vidéos

Jeanne, 50 ans, auxiliaire en maternité à Marseille. Son métier consiste à venir en aide aux futures mères et elle fait ce qu'elle peut alors que le service est en manque d'effectif, de moyens et subit les injonctions de la direction sommée de faire des économies. Zoé, sa fille de 18 ans qu'elle a élevée, est partie étudier à Paris. Un accident à la maternité vient menacer l'équilibre de son lieu de travail. Comme si cela ne suffisait pas, elle voit son passé secret resurgir soudain quand revient dans sa vie Abel, ex-membre d'un groupe de rock dont elle fut la chanteuse….

3 avis sur Voir le jour

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par Caroline le 29 août 2020

Toujours admirative face à la capacité de Sandrine Bonnaire pour transmettre des émotions.
Mise en scène originale quoiqu'un peu décousue.
Une bonne illustration de l'hôpital public en ce moment qui aurait mérité plus de publicité et de salles !

Publié par Linda le 28 août 2020

Beaucoup de sensibilité, Sandrine Bonnaire comme toujours excellente quelque soit le rôle qu’elle vit. Le parallèle entre ces naissances et cette renaissance est subtile, beaucoup de justesse et sujet bien traité.

Publié par Clara le 24 août 2020

Une étoile pour la bouille des bébés. Sandrine Bonnaire s'anime un peu en deuxième partie. Quelques personnages par moment plaisants. La photo abuse des gros plans et les rares moments ou elle s'évade ça tombe à plat. Trop de pathos, trop d'idéologie féministe, trop d'invraisemblances sur la vie à l'hôpital. Et pas assez de talent pour que l'invraisemblance devienne un poème à la manière de Renoir ou de Fellini (on met la barre très haut c'est vrai). Bon bref malheureusement ce n'est pas bien bon..

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !