En savoir plus sur les fermetures et réouvertures des lieux culturels parisiens et franciliens • • •

Un mois à la campagne

(7 votes et 7 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre Déjazet
41 boulevard du Temple - 75003 Paris 3e
Métro : République (3/5/8/9/11)

Genre : Théâtre contemporain
Sous-rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 9 mars 2018
Date de fin : 28 avril 2018
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Description

Chez les Islaïev, le temps passe sans qu’on ne s’en rendre compte. Alexeï, l’étudiant engagé comme précepteur, crée le trouble et fait chavirer les cœurs. Jalousie, rivalités, agacements… La paisible vie quotidienne de la maisonnée devient pour quelques jours le théâtre d’une agitation inhabituelle.

Écrite au XIXe siècle par le célèbre dramaturge russe Ivan Tourgueniev, Un mois à la campagne est une véritable ode à la jeunesse. Le metteur en scène Alain Françon s'empare de ce texte « très hétérogène, avec des éléments comiques, d’autres plus dramatiques ». Cette pièce fait partie des sept spectacles éclectiques de la saison du Théâtre Déjazet dédiée au « théâtre pour tous » (programme envoyé sur simple appel au 01 48 87 52 55).

Théâtre Déjazet

Adresse : 41 boulevard du Temple 75003 Paris 3e
Métro : République (3/5/8/9/11)
Réservation : 01.48.87.52.55
Site web : www.dejazet.com

7 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Danièle B le 24 avril 2018

Une très belle soirée grâce un spectacle avec une mise en scène et des comédiens bons et "justes ". Grâce aussi à Tourguienev qu'il nous est permis de retrouver ou de découvrir dans toute son actualité. Très progressiste mais tout dans la nuance (enfin !).
Attention au confort de la salle ! (places en balcon très inconfortables)

Publié par Edouard Dargent le 20 avril 2018

Une superbe pièce du début à la fin, des décors épurés, de magnifiques costumes, la mise en scène irréprochabe, les formidables comédiens (tous !) et bien évidemment Tourgueniev !
Un lundi soir complet ne trompe pas !
Allez-y avant le 28 avril !!

Publié par PONNOUSSAMY le 11 avril 2018

Bien que Tourgueniev soit souvent moins apprécié que Tchekhov, pour ma part j'ai trouvé que cette pièce était très originale, très bien construite, et très loin du simple marivaudage auquel on pourrait s'attendre en lisant le synopsis. On comprend que l'auteur ait eu des soucis avec la censure de l'époque. Dans des décors très sobres, Alain Françon nous propose une mise-en-scène absolument remarquable de bout en bout. Les profils psychologiques des personnages sont très bien décrits. Tous les rôles sont bien distribués, en particulier India Hair (rôle de Vera), qui vole la vedette à Anouk Grinberg, à l'articulation parfois floue (représentation du 9 avril 2018).

Publié par Choix de la rédaction le 29 mars 2018

Intelligemment mis en scène, c'est un beau spectacle, intemporel, au texte ciselé. Et tout commence par le texte, mis en valeur par d’excellents comédiens. Voici une belle leçon de vie.

Publié par Béatrice le 17 mars 2018

Pas d'éclat de voix ni d'éclat de rire dans cette pièce subtile qui nous entraine dans la complexité des sentiments. Très bons comédiens, belle mise en scène en demi-teinte, sur un sujet qui défie le temps.... A voir.

Publié par Claire L le 12 mars 2018

Excellente pièce où l'on ne voit pas le temps passer. Les états d'âme et les émotions des personnages sont très bien rendus par des acteurs talentueux. Les costumes sont élégants, ce qui est agréable à l’œil !
A recommander sans hésitation.

Publié par Pastenague le 12 mars 2018

Une belle comédie de mœurs !
Quel texte, et quel exposé de ce qu'est la vie ! L'amour est compliqué, incertain, voire risqué. Il est surtout changeant au gré des rivalités ou des malentendus.
Bien mis en scène, les comédiens sont au niveau de l’œuvre. Du beau et du bon théâtre.

Principaux artistes

Laurence Côte

Naissance à Lyon (France) le 11 février 1966 (54 ans).
Au théâtre, on a pu voir Laurence Côte dans Chaise (Théâtre de l'Opprimé) en 2019 ou encore La Demande en mariage / L'Ours (Aktéon Théâtre) en 2015.
Au cinéma, Laurence Côte a interprété Alex dans La Chambre des morts en 2007, interprété Esther Stern dans Quand les anges s'en mêlent... en 2005 ou encore interprété Edith dans Oublier Cheyenne en 2004.

Anouk Grinberg

Naissance à Uccle (Belgique) le 20 mars 1963 (57 ans).
Au théâtre, on a pu voir Anouk Grinberg dans Trilogie des secrets : Et pourquoi moi je dois parler comme toi ? (La Colline - Théâtre national) en 2020, La Fin de l'homme rouge (Théâtre des Bouffes du Nord) en 2019 ou encore La Révolte (Théâtre des Bouffes du Nord) en 2015.
Au cinéma, Anouk Grinberg a interprété Marie dans L'Autre en 2019, interprété Anaïs dans Money en 2017 ou encore interprété Claude dans Sea, No Sex and Sun en 2012.

Micha Lescot

Au théâtre, on a pu voir Micha Lescot dans La Dame de chez Maxim (Théâtre de la Porte Saint-Martin) en 2019, Bouvard et Pécuchet (Théâtre de la Ville - Espace Pierre Cardin) en 2017 ou encore Bella Figura (Théâtre du Rond-Point) en 2017.
Au cinéma, Micha Lescot a interprété Bambam dans Le Redoutable en 2017, interprété l'oiseau dans Demain et tous les autres jours en 2017 ou encore interprété Myosotis dans Arès en 2016.

India Hair

Au théâtre, on a pu voir India Hair dans Paris des Femmes : Le Secret (La Pépinière Théâtre) en 2020 ou encore Tout le monde veut vivre (Théâtre de Belleville) en 2012.
Au cinéma, India Hair a interprété Sandra dans Qui m'aime me suive ! en 2019, interprété Lucie dans Poissonsexe en 2019 ou encore joué dans Deux Fils en 2018.

Philippe Fretun

Au théâtre, on a pu voir Philippe Fretun dans Votre maman (Théâtre de l'Atelier) en 2017, Intrigue et amour (Théâtre 71) en 2015 ou encore Tous ceux qui tombent (Théâtre de la Commune) en 2013.
Au cinéma, Philippe Fretun a interprété Michel dans On a failli être amies en 2013, interprété Maxime dans Les Émotifs anonymes en 2010 ou encore interprété Apfelbaum dans Zone libre en 2006.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...