L'Officiel des spectacles paraîtra de nouveau, en version papier, à compter du mercredi 1er septembre • • •
Boomerang, Affiche

Boomerang

Nationalité : France
Genre : Drame
Réalisateur : François Favrat
Techniciens : François Favrat (Scénariste) , Eric Neveux (Compositeur)
Durée : 1h41
Distributeur : UGC
Date de sortie : 23/09/2015

Galerie : photos & vidéos

Antoine, 40 ans, et sa sœur, Agathe, se retrouvent au restaurant et se remémorent un douloureux anniversaire : celui de la mort de leur mère, disparue 30 ans plus tôt. Divorcé, Antoine est un peu dépassé par les événements. Agathe lui propose de partir pour Noirmoutier, là où ils passaient leurs vacances quand ils étaient enfants. Sur place, ils apprennent que le corps de leur mère n'a pas été retrouvé à l'endroit qu'on leur avait indiqué à l'époque. Antoine commence à se poser des questions et interroge sa grand-mère. Son oncle s'agace et Agathe lui demande de tourner la page.

Dans ce troisième long-métrage, François Favrat montre la quête d’un homme ordinaire, incarné par Laurent Lafitte (Papa ou Maman, 2015, Les Petits Mouchoirs, 2010), cherchant à faire la lumière sur un secret de famille qui refait surface. Dans ce mélange des genres de la chronique familiale et du thriller, plusieurs scènes sont des références visuelles à Alfred Hitchcok. Après Elle s’appelait Sarah (2006), c’est la seconde adaptation d’une œuvre de Tatiana de Rosnay à l’écran, alors que trois autres sont en cours de production.

1 avis sur Boomerang

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Avis publié par McVities le 11 octobre 2015

Je pensai voir une fiction un peu dans le style de films qu'on pourrait regarder le dimanche soir pour conjurer le blues de fin de week end, mais c'était bien mieux que je m'y attendais.
Laurent Lafitte, Mélanie Laurent et la jeune ado jouant la fille du personnage principal sont très naturels.
Le film rappelle parfois "Un air de famille", normal car on retrouve l'un de ses protagonistes ici!
J'ai parfois craint que l'action se rapproche de "Festen" mais ouf, ça n'a pas été le cas.
L'intrigue peut rappeler les films de Chabrol où la bonne réputation des bourges compte par dessus tout et justifie à peu près n'importe quoi.
On plaint sincèrement ce pauvre quadra qui soûle tous ses proches et a bien du mérite à persévérer.
Quelques maladresses : Bulle Ogier est certes âgée, mais pas au point d'avoir un fils sexagénaire!
Les scènes du passé sont vraiment stéréotypées... et quel message veut on faire passer en mettant en parallèle les tourments de l'ado et l'amour secret de sa grand mère?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !