two lovers 4

Two Lovers

Drame 1h50

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Drame
Réalisateur : James Gray
Techniciens : James Gray (Scénariste) , Ric Menello (Scénariste)
Durée : 1h50
Distributeur : Wild Bunch
Date de sortie : 19/11/2008

Galerie

Description

Depuis sa rupture avec sa compagne, Leonard est retourné vivre chez ses parents et travaille dans le pressing de son père. En proie à de violentes crises dépressives, il a tenté plusieurs fois de se suicider. Sa mère, très soucieuse de l’état de son fils, ne cesse de le surveiller. Après avoir décidé de ne plus prendre ses anti-dépresseurs, Leonard fait la connaissance de deux femmes : la séduisante Michelle et la douce Sandra. La première est une voisine canon, qui lui fait innocemment remarquer qu’ils peuvent se voir de leurs fenêtres (ce qui ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd !). Il tombe instantanément amoureux de cette jeune femme un peu paumée, qui, hélas, ne voit en lui qu’un merveilleux confident. La deuxième est la fille d’amis de ses parents ; elle représente la chaleur à la fois étouffante et rassurante du cocon familial. Le cœur de Leonard balance entre raison et sentiments, fantasme et réalité.

Two Lovers marque un tournant dans l’œuvre de James Gray qui retrouve son acteur fétiche, l’impressionnant Joachim Phoenix. Le cinéaste américain met de côté ses intrigues mafieuses pour se placer sur un terrain uniquement sentimental. Il se concentre sur un élément qui a toujours été central dans son cinéma : la famille, présentée comme une véritable toile d’araignée où se noue un dilemme amoureux poignant.

Séances

Paris 5
Grand Action
5 rue des Écoles
Paris 5e
VO
21:40

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par matti jarvinen le 7 avril 2017

A quelques détails près, c'est un bon film. On n'oublie pas certaines situations, images, lumières, on s'identifie non seulement au personnage principal mais aussi à d'autres personnages, c'est dire que James Gray sait écrire et filmer.
Avec The Yards, Little Odessa et ce film, il se situe parmi les meilleurs cinéastes américains de l'heure.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !