Vice

  • Vice 3.6 7 7 Note des offinautes :
    (7 votes et 7 avis)


    Consulter tous les avis ou Donnez votre avis
  • Titre Original : Backseat
  • Genre : Drame
  • Réalisateur(s) : Adam McKay
  • Distribution : Christian Bale (Dick Cheney), Amy Adams (Lynne Cheney), Alison Pill (Mary Cheney), Steve Carell (Donald Rumsfeld), Sam Rockwell (George W Bush), Tyler Perry (Colin Powell), Shea Whigham (Wayne Vincent), Lisa Gay Hamilton (Condoleeza Rice)
  • Technique : Adam McKay (Scénariste), Patrice Vermette (Chef décorateur)
  • Durée : 2h12
  • Copie : Couleur
  • Date de sortie : 13/02/2019
  • Année de réalisation : 2018
  • Première année de sortie : 2019
  • Première date de mise en salle : 13/02/2019
  • Nationalité : Etats-Unis

  • Description :
    Avant de devenir l'homme politique que l'on sait, Dick Cheney a été renvoyé de Yale et est sorti deux fois de prison grâce à Lynne qui lui a posé un ultimatum : changer de vie ou pas de mariage. Dick Cheney a donc changé de vie. Il a travaillé comme chef du personnel auprès du président Gerald Ford, a été secrétaire de la Défense pour George Bush et a officié comme PDG de la Halliburton Oil Corporation. Rusé, il est devenu le vice-président le plus puissant de l'Amérique moderne grâce à George W. Bush. Il a été largement secondé par son épouse, Lynne, une femme redoutable et intelligente. George W. Bush est vite devenu une marionnette.

    Trois ans après The Big Short (Oscar du meilleur scénario adapté en 2016), Adam McKay retrouve Christian Bale. Au fil de ses recherches sur Dick Cheney, le réalisateur s’est senti peu à peu fasciné par l’ancien vice-président américain et la façon dont il a redéfini la place des États-Unis dans le monde. Vice a remporté deux Golden Globes et est nommé huit fois aux Oscars.

Il y a 7 avis sur Vice


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.


4/ 5
, 21 février 2019
Et après ça vous ne voudriez pas qu'il y ait des gilets jaunes vous ?
Servir son pays : mon œil . phrase clef des arrivistes de tout poil. Les hommes politiques, en grande majorité, sont des arrivistes irresponsables.
"Vice" ou comment une grosse brute inculte devient l'homme le plus puissant de la planète au point de façonner le monde dans lequel on vit présentement.
Ce film devrait être interdit aux étudiants de science po et de l'ENA 😄😉😜
5/ 5
, 20 février 2019
J’ai adoré ! Film ironique, sarcastique, très dur sur ce point.

Cela nous explique qu’en réalité George Walker Bush ne dirigeait rien et qu’en sous-main c’était Richard Bruce Cheney, dit Dick, qui tenait les ficelles de tout.

Son but n’a jamais été de servir les USA, ni d’avoir un idéal, mais uniquement de s’enrichir par l’intermédiaire de Halliburton une entreprise d’ingénierie dont les actions ont augmenté de 500% pendant sa vice-présidence.

Il doit sa carrière à sa femme, c’est elle qui est derrière lui.

Il a au moins une intégrité, il a une fille qui préfère les filles et il l’a accepté telle quel, il l’a même protégée sacrifiant sa carrière politique afin que l’extrême droite ne s’attaque pas à elle, car il avait des chances pour devenir Président. Il a préféré sa fille à une telle carrière.

_____________________________

Mais qui est : Choix de la rédaction ?
La rédaction de qui et de quoi ?
4/ 5
, 16 février 2019
Christian Bale incarne Dick Cheney qui a incroyablement profité de la faiblesse de George Walker Bush, et du coup aura certainement été l'un des plus puissants et des plus arrogants VP des USA de toute leur histoire mettant à son profit personnel le désormais fameux "America First".
Le film dépeint façon ultra satirique et même humoristique sous ses pires aspects le personnage particulièrement bien drivé par son épouse Lynne remarquablement interprétée par Amy Adams.
3/ 5
, 14 février 2019
Adam Mckay répète la formule du Big Short mais dans cette biopic ça ne réussit pas aussi bien.
2/ 5
, 13 février 2019
Film ambitieux qui a quelques faibles lueurs mais maladroitement réalisé... dommage.
5/ 5
, 12 février 2019
Adam McKay réalise un film plus satirique que documentaire sur Dick Cheney, vice-Président de Georges W. Bush.

Vice-Président américain est tout sauf un poste honorifique avec Dick Cheney. Doté de responsabilités concrètes, il permet même de devenir l'homme le plus puissant de la planète, surtout si l'on s'assoit sur les conflits d'intérêt. Dick Cheney incarnait la ligne dure des néo-conservateurs américains, éminence grise de Georges W. Bush de 2001 à 2009, mais aussi secrétaire d'État à la Défense de 1989 à 1993, pendant la première guerre du Golfe. Le film repose sur la performance d'un monstrueux Christian Bale, imprévisible et méconnaissable sous des couches de maquillage et alourdi de 20 kg, jusqu'à ressembler à Dick Cheney, tout comme Sam Rockwell est une copie très vraisemblable de Bush. C'est aussi cela la magie du cinéma. Mieux encore, Adam McKay parvient à humaniser son personnage technocrate, tout en soulignant son influence considérable sur la politique américaine et ses effets dans le monde. Il dresse aussi le portrait de Lynne Cheney (Amy Adams), motrice dans l'ascension de son mari, bousculant l'archétype de l’épouse d'un homme politique.

Une fiction documentée

Plus une fresque burlesque qu’un biopic, le film use de flashbacks à répétition, des voix off et de l'incongruité comme dans cette séquence où des politiciens sont au restaurant et « choisissent » dans le menu les pires lois qui soient. Vice pioche dans plus de 40 ans d'histoire politique américaine, la vulgarise et la traite tout en nuances. Le spectateur établira-t-il un lien entre Dick Cheney hier et Donald Trump aujourd'hui, même si Vice reste une fiction à la frontière du documentaire ? Instructif et très réussi, le film d'Adam McKay fait également preuve d’un humour noir qui fait froid dans le dos.

QOL
2/ 5
, 12 février 2019
Un film satirique tellement à charge qu'il en devient caricatural. On connaît désormais les erreurs et manipulations de l'administration Bush et même à l'époque beaucoup n'étaient pas dupes mais était-ce nécessaire pour ce film de forcer le trait à ce point ? Il faut toutefois saluer la performance de Christian Bale et le travail de ressemblance de l'ensemble du casting.


VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 09:05 | 11:40 | 14:15 | 16:55 | 19:35 | 22:10

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 18:45 | 21:40

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 18:45 | 21:40

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 18:45 | 21:40

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 18:45 | 21:40

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 18:45 | 21:40

VO : 10:15 | 13:00 | 15:45 | 21:40

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:15 | 16:00 | 18:45 | 21:30

VO : 10:30 | 13:30 | 16:15 | 19:00 | 21:45

VO : 10:30 | 13:30 | 16:15 | 19:00 | 21:45

VO : 19:00 | 21:45

VO : 19:00 | 21:45

VO : 10:30 | 13:30 | 16:15 | 19:00 | 21:45

VO : 10:30 | 13:30 | 16:15 | 21:45

VO : 13:25 | 16:15 | 19:00

VO : 09:55 | 13:25 | 16:15 | 19:00

VO : 09:55 | 13:25 | 16:15 | 19:00

VO : 09:55 | 13:25 | 16:15 | 19:00

VO : 09:55 | 13:25 | 16:15 | 19:00

VO : 21:20

VO : 16:50

Bondy - 93
Ermont - 95
Fontenay-sous-Bois - 94
Meudon - 92
Mons-en-Montois - 77
Montrouge - 92
Romainville - 93

VO : 21:00

VO : 17:45

VO : 17:45

Ville-d'Avray - 92

VO : 20:30

VF : 20:30

Viry-Châtillon - 91
Vitry-sur-Seine - 94
Vice, affiche Christian Bale Christian Bale Christian Bale, Sam Rockwell Amy Adams, Christian Bale Sam Rockwell Christian Bale Amy Adams, Christian Bale, Sam Rockwell, Andrea Wright Christian Bale, Steve Carell Christian Bale, Steve Carell Christian Bale Christian Bale, Amy Adams, personnages
Vice | Mars Films