Beaumarchais, l'insolent

De Edouard Molinaro
Cinémas

Réalisateur : Edouard Molinaro
Principaux artistes : Fabrice Luchini, Manuel Blanc, Sandrine Kiberlain, Jacques Weber
Genre : Biographie
Nationalité : France
Durée : 1h40
Date de sortie : 20 mars 1996
Distributeur : Bac Films

Présentation

1775/1784 - "Le Barbier de Séville", "Le Mariage de Figaro", deux oeuvres séparées quasiment par une décennie, qui classèrent Beaumarchais parmi nos "Classiques", masquant le personnage multiple qu'il fut. Dramaturge, certes, adulé par le peuple, bien en Cour mais aussi détesté et jalousé, Beaumarchais n'attachait de prix à ces oeuvres que dans la mesure où elles lui permettaient d'exprimer ses idées sur la société - ouvrant indirectement la voie à la Révolution. Pierre Augustin Caron, fils de bourgeois anobli par l'achat de son titre, horloger, musicien à la Cour de Louis XV, libertin, mais aussi négociant habile, magistrat ou, selon, accusé dans des procès sans fin, espion à la solde du roi, armateur, fournisseur d'armes aux insurgés américains avec l'appui de Louis XVI, conseiller des ministres de celui-ci, connaissant fortune et infortune avec une désarmante désinvolture : tel fut Beaumarchais, un étourdissant aventurier.

"Très français, ni héros, ni fripouille", ainsi Edouard Molinaro décrit-il ce Beaumarchais, librement adapté de l'oeuvre inédite de Sacha Guitry et admirablement interprété par Fabrice Luchini aussi fascinant que son personnage. Beaumarchais l'insolent, mais aussi celui à qui l'on doit le rappel des anciens Parlements, la première édition des "OEuvres Complètes" de Voltaire et Diderot et à qui nous sommes également redevables de la création, en 1777, de la Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques..

Casting

Derniers avis

Il n'y a pas encore d'avis sur Beaumarchais, l'insolent !
Donner mon avis sur Beaumarchais, l'insolent

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !