Spider-Man: No Way Home

De Jon Watts (2021)
Cinémas Action / Aventure 2h30

Réalisation : Jon Watts
Principaux artistes : Tom Holland, Zendaya, Benedict Cumberbatch, Marisa Tomei
Genre : Action / Aventure - Super-héros
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 2h30
Année de réalisation : 2021
Date de sortie : 15 décembre 2021
Distributeur : Sony Pictures France

Présentation

L’identité du héros sympa du quartier est révélée, et ses responsabilités de super-héros entrent en conflit avec sa vie privée, mettant ainsi en danger ses proches. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange pour rétablir les choses et garder son secret, le sort ouvre une brèche dans leur monde, libérant les méchants les plus puissants ayant jamais combattu un Spider-Man dans tous les univers confondus. À présent, Peter va devoir affronter son plus grand défi, qui altèrera non seulement son futur, mais aussi celui du multivers.

Vingt-septième film de l'univers cinématographique Marvel, Spider-Man: No Way Home est la suite de Spider-Man: Homecoming, sorti en 2017, et de Spider-Man: Far From Home, sorti deux ans après. Comme les deux précédents opus de la saga, le film est réalisé par Jon Watts et peut compter sur un casting de haute volée : Tom Holland dans le rôle titre, Zendaya, star de Dune, ou encore Jamie Foxx et Benedict Cumberbatch, qui remet le costume de Doctor Strange.

Casting

Spider-Man: No Way Home : la critique

Où est le fun chez Marvel ?

Bonne nouvelle : avec l'un de ses personnages les plus humains et attachants, Marvel promet de remettre un peu de ludisme et de légèreté dans ses (parfois) pesantes tragédies super-héroïques. On s'en régale.

Et si l'écurie Marvel donnait le meilleur d'elle-même dans ses films les plus dépourvus d'enjeux tragiques ? Ou ceux dans lesquels ils s'assortissent d'un zeste de légèreté ? Savamment subvertis par James Gunn dans Les Gardiens de la galaxie, où règne un salutaire second degré, et ramenés dans les Ant-Man de Peyton Reed à des proportions raisonnables – à la mesure de leur héros –, lesdits enjeux se trouvaient, dans les deux premiers Spider-Man réalisés par Jon Watts, assortis de considérations propres au teen-movie. Une veine volontiers sentimentale qui devait beaucoup au charme de ses interprètes, Tom Holland et Zendaya (depuis starifiée dans Dune) en premier lieu... Mais, tout en poursuivant dans cette voie, No Way Home fait basculer la franchise, et peut-être à sa suite tout l'univers Marvel, dans une autre dimension. À l'image du vibrionnant Spider-Man : New Generation (2018), le film met le récit sans dessus dessous...

Bienvenue dans le multiverse

Car il est un aspect dont les fans de comics sont familiers, mais que les premières phases de la grande entreprise cinématographique de Marvel n'exploitaient jusqu'alors que de façon marginale : il existe une multitude de mondes parallèles, abritant autant de versions alternatives des héros et de leurs ennemis. L'occasion de convoquer ici les incarnations précédentes de Peter Parker – Octopus qui, sous les traits d'Alfred Molina, affrontait dans les années 2000 le Spider-Man de Tobey Maguire, est donc de retour, de même que Jamie Foxx (Electro), ennemi du Spider-Man interprété par Andrew Garfield.

Si les néophytes devront sans doute réviser leurs classiques, et si certaines connaissances en pop culture ne sont sans doute pas de trop (mais depuis longtemps déjà Marvel s'adresse à une audience de fidèles – comme on le dirait des membres d'un culte), nul besoin d'un doctorat en physique quantique pour profiter pleinement des circonvolutions du récit : la promesse que fait au public ce No Way Home, c'est de voir enfin déversées les figurines du coffre à jouets – et pour l'utilité du jeu cette fois –, plutôt que d'assister à de pesants drames shakespeariens. Il faut sauver le monde, fort bien... Mais pourquoi, chemin faisant, ne pas s'amuser un peu ?

Derniers avis

Avis publié par Christophe le 26 mars 2022

Si la première partie se laisse voir mais reste un classique film Marvel, ça s'améliore nettement dans la dernière partie plus prenante et originale. Avec un petit coup de nostalgie pour les gens de mon âge qui étaient en salle en 2002 pour le premier Spiderman à gros budget de l'histoire.

Avis publié par Lucie le 29 janvier 2022

C'est extrêmement bien !!!!!!!!!!!!!!!!!

2 avis sur Spider-Man: No Way Home

Avis publié par Christophe le 26 mars 2022

Si la première partie se laisse voir mais reste un classique film Marvel, ça s'améliore nettement dans la dernière partie plus prenante et originale. Avec un petit coup de nostalgie pour les gens de mon âge qui étaient en salle en 2002 pour le premier Spiderman à gros budget de l'histoire.

Avis publié par Lucie le 29 janvier 2022

C'est extrêmement bien !!!!!!!!!!!!!!!!!

Donner mon avis sur Spider-Man: No Way Home

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux